Si vous souhaitez utiliser votre vélo, autant en ville, qu'en balades ou en randonnée, le VTC s'avère être un excellent compromis. Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le vélo tout chemin ou encore le vélo hybride. C'est le parfait mélange entre un vélo de ville et un VTT. Ce modèle qui rime avec polyvalence, offre un grand confort sur route, comme sur des chemins orientés VTT, ce qui peut vous permettre de varier les itinéraires ou encore d' éviter des douleurs au dos .

Pourquoi choisir un VTC ?

Pour un vélo qui s’adapte à tous types de terrains

Choisir un VTC, c’est la solution pour ceux qui hésitent entre un vélo de ville et un VTT.

Si vous recherchez un vélo polyvalent, le VTC vous permettra d’être autant à l’aise sur des routes planes, que sur des terrains plus ou moins accidentés.

Pour profiter de la nature et des voies réservées aux cyclistes

Vous souhaitez profitez des paysages en ville, autant qu’en forêt, … Rouler en VTC, c’est avoir la possibilité de profiter de l’ensemble des itinéraires, des paysages et reliefs de votre ville. Le VTC peut donc répondre en même temps à vos trajets de vélotaf, ainsi qu’à vos sorties randonnées du week-end.

De plus, le VTC permet d’installer facilement porte-bagages, sacoches,... et autres accessoires.

Les différences entre un VTC et une bicyclette hollandaise

Même si vous éprouvez un vif intérêt au look d'une bicyclette hollandaise et à son style vintage, les nombreux avantages du VTC pourraient vous faire troquer votre ancienne bicyclette contre un vélo tout chemin.

La position de conduite

Même si la position de conduite peut sembler similaire, le confort du VTC est égale si ce n'est supérieur à celui d'une bicyclette hollandaise. Vous aurez notamment plus de facilité à monter les trottoirs. Ses pneus , plus sports, disposant notamment de crans, permettent de moins ressentir les imperfections de la route (nids de poules, caniveaux, …). Le style intemporel d'une bicyclette hollandaise propose une position assise à la verticale, là où on est plutôt à 60 % pour un VTC.

Le poids du vélo

La bicyclette hollandaise est plus lourde qu’un VTC, conçu pour être léger et costaud. Bien que le vélo hollandais et sa position de conduite reste appréciable en ville, sur des routes assez plates, comme aux Pays-Bas, il est bien plus difficile de gravir des montées avec cette bicyclette qu’avec un vélo tout chemin. Un VTC pèse environ 16 kilos, alors qu’une bicyclette va plutôt peser plus de 20 kilos.

Les différences majeures entre un VTC, un vélo de route et un VTT

La position de conduite

Pour davantage de confort à vélo, le VTC vous permet de vous tenir plus droit que sur un VTT ou encore un véloroute. Sa position de conduite est moins sportive que sur un VTT. Si le confort est votre critère de choix principal, vous pouvez peut-être vous référer à notre article: “3 conseils à suivre contre les douleurs lombaires à vélo”.

Les pneus

Ils sont moins larges que sur un VTT pour plus d’efficacité et d’adhérence en ville et ils sont plus larges que sur un vélo de route, procurant ainsi plus de confort.

Les différents modèles de VTC

On distingue 3 grandes familles de vélo tout chemin, d'une part les modèles destinés aux sportifs, ensuite les modèles urbains, pour une conduite plus décontractée, et pour finir, les VTC électriques, pour plus de confort sans effort.

Le VTC pour les sportifs

La posture du VTC sportif est plus engagée que sur un VTC urbain. La conduite se rapproche donc de celle d’un VTT. Cependant, il existe tout de même des modèles réglables au niveau de la potence, pour permettre une posture plus droite. D’autres part, ces vélos sont bien souvent équipés d’une fourche télescopique afin de pouvoir régler et bloquer votre suspension avant. Le reste des équipements constituants le VTC sportif s’adapte au tout terrain. La plupart seront composés d’un dérailleur de meilleure qualité, de manettes facilitant le passage de vitesses et de freins haut de gamme. Autre point à ne pas négliger, le VTC sportif est souvent plus léger, contrairement au VTC urbain, où l’on cherche plutôt à fixer des porte-bagages, des garde-boues ou encore d’autres accessoires de confort.

Le VTC urbain pour les citadins

Contrairement au VTC sportif, le VTC urbain est principalement conçu pour rouler sur le bitume, même s’il permet tout de même de se sentir à l’aise sur les voies-vertes, et autres chemins initialement réservés aux VTT. La forme du cadre et les nombreuses parties réglables rendent la position de conduite de ce vélo, ultraconfortable.

Même si la taille de cadre de VTC est souvent unique, il existe néanmoins quelques modèles disponibles en plusieurs dimensions. Vous aurez également le choix entre 2 tailles de roue (26 ou 28 pouces). Ce qui permet au VTC de s’adapter aux plus petits comme aux plus grands. Pour encore plus de confort, certains modèles disposent d’une tige de selle suspendue. En plus d’une selle confortable, le VTC se compose également d’une fourche avant rigide ou télescopique, appréciable pour rouler avec plus d’amorti.

Le VTC électrique

Ce type de vélo s’adresse autant aux citadins qu’aux sportifs en milieu naturel. Tout comme le VTC classique, il possède des pneus plus larges que le Vélo de ville électrique et plus fins que le VTT à assistance électrique, grâce à leurs roues de 28 pouces et aux nombreuses vitesses.

Pour une pratique quotidienne en ville, une batterie de 400 Wh ou 500 Wh sera largement suffisante. Assurez-vous que la fourche télescopique dispose d’un système de blocage, ou sinon, choisissez un VTC électrique équipé d’une fourche rigide.

Pour une pratique plus sportive, les accessoires vélo comme le garde-boue et les porte-bagages ne sont pas forcément nécessaire. Prévoyez également un dérailleur composé d’un mono ou d’un double plateau, mais avec une grande cassette de vitesses à l’arrière. Pour des longs trajets, on vous conseille de vérifier que la batterie est bien supérieure à 500 Wh.

Pour une pratique de la randonnée à vélo ou du cyclotourisme, mettez l’accent sur les équipements fonctionnels (porte-bagages, sacoches de vélo, …). Vous pourrez ainsi emporter vos affaires et équipements de voyage (sac couchage, tente, …). Etant donné que vous serez amené à faire de plus grandes distances, optez pour une batterie supérieure à 500 Wh, pour une autonomie suffisante.

Comment analyser les équipement du VTC pour choisir celui qui vous convient le mieux

Le cadre :

Même si le cadre en acier permet une meilleure absorption des chocs, les cadres en aluminium représentent la majorité des VTC, car ils sont plus légers et résistent mieux à la corrosion.

Le dérailleur :

Il s'agit d'un des éléments les plus importants du vélo. Concernant les VTC, on retrouve principalement des pièces de la marque Shimano et Nexus. Pour vous aider à sélectionner le dérailleur le plus performant de Shimano, voici un classement des dérailleurs du plus performant au moins performant : Déore ; Alivio ; Acéra ; Altus et Tourney.

La potence :

Privilégiez une potence réglable pour adapter la position de votre guidon et ainsi trouver la position de conduite qui vous procure le plus de confort.

Le nombre de vitesses :

Si vos trajets comprennent des chemins vallonnés et des reliefs, on vous conseille d'opter pour un vélo à 3 plateaux. Tandis que si vous roulez sur des terrains assez plats, 6 ou 7 vitesses peuvent largement suffire.

Les manettes :

Vous aurez le choix entre un VTC aux manettes qui fonctionnent avec des poignées tournantes, ou des manettes indexées, avec un système de gâchette. Retenez que les manettes indexées permettent plus de précision que les poignées tournantes.

La fourche télescopique :

Lorsqu'on roule sur des chemins de terre, la fourche télescopique devient quasi indispensable, pour votre sécurité et votre confort . Vous pourrez ainsi absorber les dégradations du chemin, tout en gardant une bonne adhérence. Il existe également des fourches réglables, celles-ci permettent par exemple de bloquer ou de durcir la fourche lorsque vous roulez sur du béton, afin de rigidifier le vélo au maximum. Ce blocage de fourche vous évite de perdre de l'énergie dans le pompage .

Comment analyser les équipements du VTC électrique ?

Quelle fourche choisir pour mon VTC électrique ?

Privilégiez plutôt une fourche rigide en aluminium à une fourche rigide en acier. La plupart des vélos électriques urbains en sont équipés. Ses principaux avantages sont l'absence d'entretien et son design épuré. Même si les fourches rigides en acier sont plus confortables, elles ne permettent pas une conduite rassurante, surtout lors de freinages d'urgence.

Pour une pratique plus sportive, on vous conseille d'opter pour une fourche rigide en carbone. Sa légèreté et sa rigidité offrent un meilleur rapport robustesse/poids.

Il faut également savoir que de nombreux vélo sont équipés d’une fourche suspendue. Même si la médiocrité de certains modèles à bas prix leur a fait une mauvaise réputation à tort, aujourd’hui, les fabricants ont su redimensionner la fourche suspendue, pour qu’elle tienne parfaitement compte tenu du poids du vélo électrique. Une fource suspendue offre un meilleur confort de conduite lorsqu’elle est bien réglée et agit comme une assistance à la direction. L’amorti d’une fourche suspendue est particulièrement utile en cas de freinage d’urgence.

Pour résumé, on choisit une fourche suspendue pour sa souplesse et le confort de conduite. La fourche rigide est conseillée si l’on recherche en priorité : légèreté, facilité d’entretien, installation de fixations et un ou plusieurs porte-bagages de randonnée.

Quel moteur choisir pour mon VTC électrique ?

Il peut être placé à 3 différents endroits : dans la roue avant, dans la roue arrière ou dans le pédalier.

Les moteurs situés au niveau de la roue avant

On vous déconseille les moteurs situés au niveau de la roue avant. Ce n’est pas pour rien si les fabricants ont généralement abandonné cette idée. En effet, la roue avant a plus de chance de glisser, étant donné qu’il y a moins de poids à cet endroit.

Les moteurs situés au niveau de la roue arrière

Les moteurs situés au niveau de la roue arrière permettent un pilotage plus dynamique. A contrario, elle rend le démontage de la roue arrière assez difficile. De plus, le centre de gravité sera déporté vers l’arrière.

Les moteurs situés au niveau du pédalier

Pour un pilotage semblable au vélo classique, la technologie la plus aboutie concerne le moteur intégré au niveau du pédalier. Cette solution procure évidemment une meilleure répartition du poids et du centre de gravité.

Quelle batterie choisir pour mon VTC électrique ?

Tout comme l'emplacement du moteur, plusieurs possibilités existent en fonction du cadre. Pour les vélos électriques ou encore les vélos à assistance électrique (VAE) , la batterie se situe le plus souvent sur le tube inférieur du cadre du vélo. Elle est soit semi-intégrée, soit directement intégrée pour des modèles haut de gamme. Cet emplacement permet un design qui se rapproche fortement des vélos musculaires. La batterie peut également se retrouver devant ou derrière le tube de selle, mais c'est plutôt pour des vélos de ville électriques

Quelle puissance de batterie ?

Les batteries de VTC électriques varient généralement entre 400Wh et 630WH :

• Si vous comptez parcourir quelques dizaines de kilomètres , une batterie de 400Wh sera l'idéal.

• Si vous voyagez à vélo ou que vous parcourez des grandes distances au quotidien, les batteries plus puissantes vous garantissent une meilleure autonomie .

Le vélo tout chemin est une réponse concrète à une utilisation sportive et/ou citadine. Comme nous l’avons vu dans cet article, il existe différents critères d’achat qui jouent un rôle important quant au choix du VTC.

Pour une utilisation plutôt citadine, « sur bitume », le VTC urbain fera l’affaire, mais si vous désirez plutôt rouler dans la nature, le VTC sportif sera clairement le plus adapté. Les VTC sportifs sont souvent plus chers que les modèles urbains, en raison des matériaux utilisés, souvent plus haut de gamme. Mais dans ces deux catégories, vous trouverez différents modèles au bon rapport qualité-prix. Et bien sûr, le VTC électrique peut être un vélo utilisable autant en ville qu’à la campagne. Découvrez de nouvelles sensations de conduite avec un VTC électrique, l’assistance au pédalage vous permettra un confort optimal, pour un effort minimal.

Si après lecture de cet article, vous hésitez encore sur le choix d’un VTC pour vélotaf, on vous conseille de lire notre article : “ Quel vélo choisir pour vélotaf ?

Commentaires (0)

Nous utilisons des cookies pour faciliter votre navigation. En surfant sur ce site, vous acceptez que nous les utilisions.

Produit ajouté aux favoris !