Close

Derniers Posts

Partir camper sur un coup de tête.

Tous les dimanches soirs c'est la même chose. Je me dis que le week-end est passé trop vite, et que le week-end...
le Jul 11, 2019 | par Pauline

5000 kms à travers l’Europe, à pédales, contre la maladie.

L’aventure que l’on vous partage aujourd’hui est une aventure un peu folle. Ce genre d’expédition qui marque une vie,...
le Jun 19, 2019 | par Hugo BALON

Le kit de survie de randonnée

Hello les aventuriers ! On constate que vous optez de plus en plus pour des sacs adaptés aux randonnée de quelques...
le Jun 14, 2019 | par Dinah Lietmann

5000 kms à travers l’Europe, à pédales, contre la maladie.

Posté le: Jun 19, 2019 | Auteur: Hugo BALON

L’aventure que l’on vous partage aujourd’hui est une aventure un peu folle. Ce genre d’expédition qui marque une vie, qui s’impose d’elle même à un croisement de notre existence.

Chez ABORDAGE, au delà de notre passion pour l’Aventure avec un grand A, c’est aussi pour notre pote Jean et les associations qu’il défend, qu’on se fait aujourd’hui porte-voix :

Notre Jeannot a décidé de partir. Partir seul. Comme un besoin profond de se retrouver enfin avec lui-même après de nombreuses épreuves douloureuses. Son objectif ? Traverser l’Europe en vélo pendant 4 mois. Avec un parcours préparé sur mesure, en combinant l’Eurovélo 3 (alias "La Route des Pélerins") et l’Eurovélo 12, Jean ralliera Trondheim en Norvège à Sagres au Portugal.

Comme nous avons tous ce petit côté aventurier, on a décidé de l'interviewer pour comprendre comment on est amené à prendre une telle décision ? Quel était son but et surtout si une telle aventure était accessible à tout le monde ?

5000 kms à travers l’Europe, à pédales, contre la maladie.
  • Alors Jean, dis-nous, pourquoi as tu décidé de te lancer dans cette aventure un peu folle ?

Tout d’abord, je dirai que ce sont des événements personnels qui m’ont donné cette envie. L’année 2018 a été une année compliquée pour moi sur le plan personnel : une rupture amoureuse en avril, et deux décès dans ma famille: celui de mon filleul Joseph qui n’avait que 4 mois puis celui de mon papa en novembre dernier.

Concernant ma vie professionnelle, ça faisait 12 ans que je travaillais pour Décathlon sur des postes à responsabilités en communication. De ce côté là tout allait bien, mais après plus d’une décennie à faire du bruit, j’en étais arrivé à un stade où j’avais besoin de faire table rase. De prendre un nouveau départ dans la vie et de m’éclipser !

Sans oublier qu’étant président d’un club de foot et l’aîné de 7 enfants, j’ai eu la chance d’être toujours très bien entouré… Néanmoins, il est aussi parfois difficile de se retrouver seul. D’où l’envie de partir et de ne pouvoir plus compter que sur moi-même, se recentrer enfin.

  • Et pourquoi avoir choisi de partir en VELO ?

Je dois dire que ce n’était pas réfléchi, ce choix a été assez instinctif.

J’ai fait la quasi totalité de mon parcours professionnel chez BTWIN, la marque vélo de Décathlon. J’ai donc toujours eu cette appétence pour la bicyclette. J’ai également eu la chance de pratiquer une première fois le cyclotourisme en parcourant l’Inde et l’Australie.

Mais au contraire de ce qu’on pourrait imaginer, le cyclotourisme est accessible à tout le monde. Cette pratique bénéficie d’un capital sympathie important et tout le monde est toujours prêt à vous aider sur la route.

Et puis, c’est un moyen de voyager qui n’est vraiment pas cher !

Le parcours de Jean sera un mix entre deux Eurovélos :

Eurovélo

  • Pourrais-tu nous parler de cette récolte de fonds que tu mènes ?

Au delà du défi personnel et de cette nécessité de me retrouver seul, je profite de ce voyage pour rendre hommage à mon filleul et à mon père qui sont tous deux décédés l’année dernière.

En tant que Parrain de Joseph, j’ai à coeur de sensibiliser et de mobiliser autour de la malformation cardiaque. En effet, pour mon filleul, le diagnostic est arrivé trop tard. Il est décédé à ses 4 mois.  Ainsi, je souhaite soutenir la fédération française de cardiologie, d’abord pour son soutien dans cette épreuve mais également pour les nombreuses recherches qu’ils mènent sur le sujet.

Je souhaite aussi soutenir le Centre Oscar Lambret qui effectue beaucoup d’études à propos du cancer. Mon père est décédé l’année dernière de cette maladie. Il s’est toujours senti bien accompagné par ce centre et nous le répétait régulièrement. Je souhaite donc renforcer et aider ce qu’il se fait de bien dans l’accompagnement thérapeutique, toujours indispensable lors de telles épreuves.

J’invite donc tous ceux qui entendent parler de mon voyage à participer à ces deux cagnottes en ligne :

Cagnotte pour la Fédération de Cardiologie : Ce don servira à financer la recherche, soutenir la formation pour apprendre les gestes qui sauvent, et enfin aider les cardiaques à se ré-adapter.

https://www.lyf.eu/fr/pot/b1598070-c2c9-41cf-b5f6-e5f12edb7d5a

Cagnotte pour le Centre Oscar Lambret : Ce don servira à soutenir l’innovation diagnostique, thérapeutique, technologique et organisationnelle, dans un souci d’amélioration constante de la prise en charge des patients et de progression de la recherche.

https://www.lyf.eu/fr/pot/f63b59c6-68df-413b-93e2-fbd4c2747155

  • Quelle sera ta philosophie pendant ce voyage ?

Disparaître des réseaux sociaux. Un peu égoïstement, je souhaite faire le vide pour ne me concentrer uniquement sur moi et vivre à fond cette expérience !

A travers mon boulot j’ai été amené à voyager énormément, force est de constater qu’on peut susciter parfois de la jalousie. Je ne fais donc pas cette aventure pour faire parler de moi. Je ne vois donc pas l’intérêt de rester “connecté”.

C’est un vrai luxe que je m’offre !

  • Un dernier mot pour la fin ?

N’ayez pas peur de vous lancer dans de tels projets, il existe tellement d’aventures à entreprendre que vous en trouverez forcément une taillée pour vous !

Et bien sûr, n’hésitez pas à soutenir ces deux associations, en faisant un don à chaque fois que vous penserez à moi :)

--------

--------

Nous tenons à remercier Jean de nous avoir accordé cette interview avant son départ. Nous vous invitons aussi à soutenir ces deux projets et à relayer un maximum son projet.

Pour info, nous retrouverons Jean d’ici quelques semaines en Hollande pour l’accompagner le temps d’une après-midi en vélo. Ce sera l’occasion de vous donner de ses nouvelles et de vous partager quelques clichés !



PS : Jean nous a également aidé à rédiger la liste des indispensables pour réaliser en toute tranquillité son excursion cyclotourisme ! On vous partage ça très rapidement.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close